• Lucile Deryde Bis

Est-il pertinent de signer avec un label de nos jours ?


A l'époque, si vous ne faisiez pas partie d'un label, il était généralement difficile de convaincre un disquaire d'afficher vos CD sur leurs étagères. Étant donné que les labels payaient cher les magasins, leurs disques étaient naturellement mis en valeur.



Qu'est ce qui a changé depuis ?



Maintenant, il vous est très facile d'exposer votre musique digitalement.

Certes, la radio a toujours une importance pour les artistes "mainstream", mais ce n'est pas comparable à la décennie précédente. La radio est maintenant une chaîne très étroite. La raison derrière cela est que les stations de radio ne sont pas dans l'industrie musicale : leur point fort est d'attirer les 16 à 24 ans. Elles publient donc ce qui attire cette catégorie de personnes. Il existe donc des alternatives pour découvrir de la musique, et les playlists streaming sont en train de devenir la nouvelle radio.


De plus, la prochaine génération de marketing est la relation directe avec vos fans.

En outre, quand vous signez avec un label, vous renoncez au contrôle de vos enregistrements et vous donnez également une part non négligeable de vos revenus.



Alors pourquoi vouloir d'un label ?



Si vous êtes un artiste dans sa niche, vous n'aurez probablement pas besoin d'un label.

Il est facile de poster sa musique sur Spotify et vous pouvez gagner votre vie en faisant des concerts par-ci par-là en vous promotant vous-même à vos fans. Et parce que votre genre limite le public, vous gagnerez plus d'argent à rester tout seul.

Pour qu'un label fasse sens, il faut qu'il vous fasse gagner plus d'argent que si vous étiez tout seul (après la commission qu'ils prennent). Avec les artistes niche, c'est discutable.


Cependant, si vous êtes plus "mainstream", la question est plus compliquée.

Étant donné que votre musique attire plus, si vous avez du succès, vous vous ferez beaucoup plus d'argent. Mais voilà le problème : s'il est facile pour vous, il est également facile pour les autres de poster leur musique tous seuls.

Ainsi, il existe des labels "virtuels". Ils feront toutes les sales, marketing, promos en vous laissant un contrôle total sur vos enregistrements. Néanmoins, cela coûte cher. En ce sens, il faut avoir une fan base décente en faisant appel à eux.





Do It Yourself (DIY)



Si vous décidez que vous voulez diffuser votre musique, vous pouvez le faire facilement via des services digitaux comme TuneCore et CD Baby qui facturent un forfait par année. TuneCore propose seulement une distribution numérique, tandis que CD Baby vendra des produits physiques pour un prix fixe par CD. The Orchard fait aussi bien le numérique que le physique, mais ils sont beaucoup plus sélectifs par rapport aux produits qu'ils choisissent.



En revanche, une fois que votre musique est disponible, cela n'aide pas trop si personne n'est au courant. Ainsi, vous devez utiliser les différentes astuces pour créer votre fan base (à voir dans l'article : "Comment trouver un manager pour sa carrière musicale ?" https://www.cmc-studio.fr/post/comment-trouver-un-manager-pour-sa-carrière-musicale




Au moment de cet écrit, la plupart des artistes veulent signer dans un label.

En dehors du fait que cela leur garantit de l'argent, les labels ont les ressources pour faire entendre leur musique au-dessus de tout le brouhaha des autres. Ils ont du personnel pour faire figurer leur musique dans les services de streaming. Ainsi, bien qu'être indépendant soit tout à fait possible, les artistes "mainstream" retrouveront, dans la plupart des cas, plus d'avantages à opter pour la signature en label.









#musique #mainstream #label #indépendant #signature #succès #artistes #fanbase #diffuser #streaming #visibilité #marketing #commission #contrôle #carrière #Spotify #radio