• Christel Engström

Combien rapportent les chansons de Noël aux artistes ?


Au sein de l'industrie musicale, les fêtes de Noël ont toujours représenté une période charnière pour la vente d’albums. Les sorties des projets de nombreux artistes coïncident alors souvent avec l’arrivée du sapin au sein des foyers.

Mais que représente véritablement ce business hivernal de la musique ?

Les ventes d’albums sont-elles toujours au rendez-vous malgré l'avènement du streaming ?


Noël et la Musique

Qui dit période de Noël dit forcément décorations, cadeaux, sapin, fêtes de famille et ... musique ! Les chansons aux mélodies joyeuses parsemées de sons de clochettes sont omniprésentes lors de cette période de fête.

Depuis plusieurs décennies, de nombreux projets musicaux voient donc le jour avant Noël, que cela soit des Etats-Unis jusqu'en France. De Frank Sinatra en 1946 avec White Christmas en passant par Elvis Presley ou encore Mariah Carey, de nombreux artistes ont laissé leur empreinte dans la Musique avec des chansons de Noël.


En France, l'artiste ayant réalisé la chanson la plus emblématique de cette fête est sans conteste Tino Rossi avec "Petit Papa Noël". Cette chanson sortie en 1946 représente le single le plus vendu en France de tous les temps avec presque 6 millions d’exemplaires écoulés.

D'un point de vue commercial, alors qu’aux Etats-Unis la plupart des albums de Noël sont programmés pour sortir dès le mois d’octobre, les ventes sont concentrées sur le mois de décembre en France. Les chansons de fête aux Etats-Unis ont ainsi le temps de s’installer dans les charts afin de réaliser quelques ventes au préalable, avant la période cruciale de Noël où les projets des artistes seront déjà bien référencés.


Un business lucratif

Comme vous pouvez vous en douter, pour la plupart des artistes concernés, réaliser un album de Noël n’est qu’une question d’argent. Et cela peut grandement bénéficier aux artistes n’ayant pas produit de nouvelles musiques à succès dans l’année.

De plus, étant donné que la majorité de ces chansons sont de vieux classiques, ces œuvres tombent dans le domaine public et ne sont plus protégées par le Droit. Elles peuvent donc être exploitées sans autorisation préalable ni paiement de redevance, sous réserve du droit moral de l’auteur d’origine, qui permet aux ayants droits de ce dernier de s’opposer à la récupération de l’œuvre initiale si elle se retrouve "dénaturée".

Le partage de la rémunération liée aux ventes est donc fortement restreint, et l’interprète reçoit ainsi une bien plus grande part du butin sous son sapin. Ainsi, réaliser un album de Noël composé seulement de reprises de classiques peut s’avérer très lucratif pour un artiste.

De même, arriver à écrire une nouvelle chanson de Noël populaire représente un belle rente financière, étant donné qu’au fil des années de plus en plus d’artistes en feront des reprises et devront par conséquent vous rémunérer pour cela.

Sans seulement parler des musique portant le thème de Noël, cette période de fête est cruciale pour la vente d’albums. Les gens sont généralement en vacances, ils ont le temps de consommer, se rassemblent et surtout : ils offrent des cadeaux à leurs proches.

C'est ainsi le moment idéal pour les artistes ainsi que les maisons de disque de mettre en vente des éditions deluxe ou des coffrets collector afin de doper leurs ventes et réjouir leurs fans.

Une vision optimiste pour la musique physique

Mais les albums de Noël se vendent t-ils toujours malgré la baisse fulgurante des ventes de disques en boutique ?

On vous en parlait au cours d'un précédent article, les ventes de disques en physique sont en baisse constante dans une majorité de pays, mais la période de Noël aurait de quoi redonner le sourire aux disquaires et aux maisons de disque.

Le marché du disque physique réaliserait en effet environ 40 % de son chiffre d’affaires annuel pendant cette période festive. D'après Antoine Benichou, directeur commercial d’Universal Music France : « Le physique va continuer à baisser, c’est le sens de l’histoire. Parallèlement, on note, avec l’exemple du vinyle, un vrai attachement à l’objet. C’est pourquoi les coffrets, les intégrales, les rééditions sont en pleine progression ».

En 2007, l'album "Noël" de Josh Grobin a reçu 5 disques de platine. De même pour le projet "The Gift" de Susan Boyle en 2010, avec l'obtention d'une triple certification platine.

Du côté français, la situation est similaire avec de fortes ventes enregistrées pour le mois de Décembre chaque année. Le pionnier de ces ventes ? Johnny Hallyday. Avec 600 000 exemplaires de ses albums vendus les deux premières semaines de décembre l’année dernière, son album posthume sorti le 19 octobre dernier intitulé : «Mon pays c’est l’amour», s’est écoulé à plus d’un million d’exemplaires en quatre semaines.


Cependant, la musique en streaming n’est pas pour autant délaissée lors des fêtes de Noël, et des plateformes comme Deezer proposent des alternatives intéressantes. La société française a ainsi réalisé pour la période des fêtes une compilation exclusive regroupant des reprises d’un peu moins de 30 artistes français comme Clara Luciani, Cats on Trees, Brigitte ou encore Camelia Jordana.

Le géant du streaming suédois : Spotify, notamment reconnu pour ses playlists, a de nouveau mis en place cette année plus d’une trentaine de compilations officielles dédiées à Noël.

D'après des statistiques de Spotify exploitées par le média britannique The Economist, on peut d'ailleurs constater un pic fulgurant d'écoutes pour Noël dans de nombreux pays occidentaux. Cela nous prouve donc le fort intérêt de nombreuses personnes pour la musique lors des fêtes de Noël.


Des chiffres de vente impressionnants

Pour revenir à la musique faite sur mesure pour cette période de fête, les statistiques relatées à ces ventes sont ahurissantes.

En tête du top, on retrouve Elvis Presley, avec plus de 10 millions de copies écoulés pour son album de Noël sorti en 1957.


On peut aussi évoquer des artistes comme le crooner Nat King Cole, ayant dépassé la barre des 6 millions de copies vendues avec son album "The Magic of Christmas" en 1960.

Par la suite, ce sont d'autres stars qui vont suivre cette démarche, comme Mariah Carey avec Merry Christmas (5,5 millions écoulés d'après Nielsen Music), These Are Special Times de Celine Dion (5,44 millions) et Barbra Streisand avec son album de Noël (estimé à 5,37 millions de ventes).

D'autres chansons emblématiques pour cette période hivernale continuent aussi d'être jouées et reprises chaque année.

C'est le cas du groupe Wham! avec leur chanson "Last Christmas", sortie en 1984. Suite au décès de l'un des membres : George Michael, le jour de Noël 2015, les ventes de ce single ont explosé atteignant presque 2 millions de copies vendues. Dans les années qui suivirent, le média Daily Mail estimait à 335 000€ les royalties récoltés chaque année seulement pour ce titre.



Enfin, l'artiste incontournable à Noël grâce à un titre intemporel inscrit dans cette période de fête n'est personne d'autre que Mariah Carey. Avec "All I Want For Christmas", écrit en 15 minutes et publié en 1994, la chanteuse enchaîne les records avec des royalties comptés à plus de 60 millions de dollars. En 2015, Daily Mail a estimé qu'elle recevait plus de 418 000€ par an avec cette seule chanson.

Titre incontournable dans les playlists de Noël de la plupart des pays du Monde, Mariah Carey focalise ses interventions lors de cette période cruciale en termes de ventes. Elle a même su trouver un grand public au Japon, ou le titre a reçu la certification de double platine et où elle se produit chaque année.



De nombreux autres artistes focalisent leurs sorties musicales sur la période de Noël, dans le but de rattacher leur image à cette fête populaire et ainsi passer pour des artistes incontournables lors de cette fête.



C'est par exemple le cas du chanteur américain Michael Bublé, qui enchaîne les projets à l'approche des fêtes depuis de nombreuses années.

Y compris dans le domaine de la musique, Noël est aussi une fête commerciale, puisqu’elle représente une période stratégique pour la vente d'albums de nombreux artistes. Le marketing a donc de plus en plus tendance à prendre l'ascendant sur le côté artistique, et de nombreux artistes populaires se contentent ainsi de simples reprises chaque année, coupant court à toute création musicale.


Sources :

Billboard

RIAA

SNEP

The Economist

Deezer

Daily Mail

Vox

Infodisc

#Noël #chansons #artistes #fête #album #sapin #streaming #cadeau #mélodie #clochettes #etatsunis #france #franksinatra #whitechristmas #christmas #elvispresley #mariahcarey #tinorossi #petitpapanoel #single #business #domainepublic #reprises #classiques #disques #universal #joshgrobin #Noel #susanboyle #Thegift #JohnnyHallyday #monpayscestlamour #deezer #claraluciani #catsontrees #brigitte #cameliajordana #spotify #theeconomist #merrychristmas #nielsenmusic #thesearespecialtimes #celinedion #wham #georgemichael #dailymail #alliwantforchristmas #carey #michaelbuble

logo%252520CMC%252520STUDIO_edited_edite

31 rue Nungesser et Coli, 92310 Sevres |

Copyright © 2016 CMC Studio | Paris |  Studio d'enregistrement | Création Musicale & Communication |         |