• Céline Magnano

Quelle est la différence entre le mixage et le mastering ?

Quelle est la différence entre le mixage et le mastering ?


Le mixage et le mastering sont des termes que l’on entend beaucoup dans le monde de la musique mais que la plupart des gens confondent. Ce sont deux étapes essentielles lors de la production d’un morceau. Il y a la composition, l’enregistrement, le mixage, le mastering et le pressage.

C’est pourquoi, aujourd’hui nous allons éclaircir tout cela en commençant par rappeler brièvement ce qu'il se passe dans chacune des étapes citées précédemment.





La composition

Il s’agit de la partie artistique que vous connaissez tous. On trouve la mélodie, des paroles, un début d’idée instrumental et d’ambiance.

(Si des articles vous intéressent concernant, par exemple, des astuces pour mieux structurer sa phase créative, comment trouver l’inspiration, etc., dites-le nous dans les commentaires :) )



L’enregistrement

Une fois que vous avez votre idée de morceau en tête, il faut la poser. Vous enregistrez les différentes pistes selon les instruments, les voix, la rythmique que vous voulez ajouter. C’est l’enregistrement multipiste, ou « stem-mixing ». Chaque composant du morceau a sa propre piste qui est enregistrée séparément des autres. Favorisez cette phase, c’est celle qui prend le plus de temps puisque vous continuerez de trouver des idées, modifierez des paroles ou la mélodie initiale. Il y aura inévitablement plusieurs versions d’un même titre pendant cette période jusqu’à être satisfait pleinement.


Les arrangements

Il s'agit d'apporter le "maquillage" nécessaire pour orchestrer la composition. Nous appelons aussi cette étape dans le monde du rap par exemple la "production" ou "prod" excessive du titre.

C'est lors de cette étape que sont ajoutés toute l'orchestration comme les cordes, les synthés, les effets, et tout type d'instruments analogique ou digitale.


Le mixage

Une fois les arrangements terminés, les pistes doivent être mixées. C’est-à-dire ?

Le mixage permet de régler les niveaux de toutes les pistes pour former un ensemble homogène. Il peut y avoir plusieurs voix, différents instruments comme une guitare, un piano, une basse etc.

Il faut alors pouvoir trouver un bon équilibre entre le niveau et les fréquences des différents sons présents de chaque piste pour ne pas entendre trop un instrument qu’on préférerait mettre au second plan par exemple. On équilibre alors les fréquences basses, médiums et aigus de manière harmonieuse entre les instruments (on parle par exemple de sidechain pour équilibrer l'intervention entre la basse et la batterie. on utilise pour cela un compresseur au lieu de faire un suivi des niveaux sur tous le titre qui prendrait beaucoup plus de temps ! ) avec des EQ, la dynamique ou compression, et la profondeur en utilisant des reverbs et dalays par exemple.

Enfin on insère différents effets (ou non) pour apporter éventuellement sa touche personnelle.

On pourrait comparer cela aux balances que l’on fait avant un concert, pour que les instruments et les micros ne soient pas trop forts les uns par rapport aux autres. Sauf que là, nous ne parlons pas de live mais de studio; les « balances » sont faites après avoir enregistrées les pistes de façon beaucoup plus précises : c’est ce qu’on appelle le mixage.




Quels outils pour mixer ?


Il existe beaucoup de logiciels de mixage, à vous de choisir celui qui vous convient le plus en fonction de votre prise en main et du matériel dont vous disposez. Voici la liste de quelques-unes des meilleures stations audionumériques :

· Adobe Audition

· Logic

· Cubase

· Pro Tools

· Bitwig

· Ableton Live

· FL Studio 11

· Reaper

· Studio One 3

Qu’est-ce que le mastering ?


Le mastering est l’étape qui consiste à préparer le titre pour qu’il soit prêt à être pressé au format CD, Vinyle, Radio, plateforme de streaming, etc. Une fois que le titre est mixé, on peut dire qu’il est « terminé », mais le mastering permet d’apporter des corrections, des ajustements pour qu’il soit prêt à la diffusion.

Il s'agit donc du mixage du titre dans sa globalité.

Des pistes, comme les voix ou l’instrument principal, sont mieux mises en valeur après cette phase. Il sert aussi à rendre l’album cohérent en utilisant les mêmes réglages pour tous les morceaux afin qu’il n’y ai pas un titre qui soit « décalé » par rapport aux autres. Le mastering donne ainsi une « couleur » à l’album et peut aussi créer votre identité pour vous démarquer des autres artistes sur le plan musical.


Quelques conseils pour bien masteriser son morceau


En général, il vaut mieux demander à quelqu’un d’extérieur de faire le mastering car celui-ci aura un avis plus objectif et du recul sur le morceau. Ses décisions seront plus pertinentes que celles de la personne qui a créé le morceau et fait le mix.

Cependant, avant de se lancer dans le mastering il faut être sûr que son mix est solide et qu’il vous plaît. Il n’est pas une correction du mixage mais la préparation à la diffusion au grand public.




Quelles fréquences pour quel support ?

Le mastering module les fréquences selon le support d’écoute pour bien entendre tous les instruments peu importe le format que le morceau aura.

Oreille humaine jusqu’à 20KHz

44.1KHz compact Disc (CD)


Quelques sites de mastering en ligne

· LANDR

· Emastered

· Studiocandp

Source : projet home studio


#mixage #mastering #différence #difference

  • w-facebook
  • shape-vimeo-invert.png
  • Twitter Clean

NOS SERVICES

MAIS ENCORE

RECHERCHEZ

  • Gris Icône Instagram
  • Gris Facebook Icône
  • Gris Icône YouTube
  • Gris Twitter Icon
  • Gris SoundCloud Icône

Copyright © 2016 CMC Studio | Paris |  Studio d'enregistrement | Création Musicale & Communication |         | 

TransparentBlanc.png

31 rue Nungesser et Coli, 92310 Sevres |

  • Gris Icône Instagram
  • Gris Facebook Icône
  • Gris Icône YouTube
  • Gris Twitter Icon
  • Gris SoundCloud Icône