• Céline Magnano

Les 5 règles pour faire un titre efficace, type « radio Edit »


Le monde de l’industrie musicale d’aujourd’hui nous oblige à respecter certaines règles si l’on veut avoir une chance de passer un jour sur les radios nationales.

Bien évidemment, tous les artistes aimeraient pouvoir être libres de créer leur musique en fonction de leurs désirs, avec leurs propres règles.

Malheureusement, l’auditeur « moyen » possède une oreille qui se lasse de plus en plus d’une musique trop longue, sans règles d’efficacité pour lui permettre de retenir la musique à la première écoute.

Voici les cinq règles qui vous permettront de rendre votre tube efficace et au format « radio édit » pour optimiser vos chances de passer sur les plateformes nationales…


  1. Le format « durée »

Et oui, comme vous le savez sans doute vous n’êtes pas le seul artiste à passer sur les radios. Le directeur de programmation doit respecter un certain nombre de passages radio dans son calendrier, en respectant aussi les contrats avec ses divers partenaires comme les maisons de disques et bien évidemment les marques qui lui auront acheter de la publicité.

Pour cela, mais aussi pour permettre à l’auditeur d’écouter le plus de ses titres préférés, le format d’une chanson ne doit généralement pas excéder trois minutes. Ce temps n’est évidemment pas une règle catégorique : cela peut être 2’50 ou bien 3’15, sachant que le premier choix est plus accepté par les radios que le second. Cependant, si vous êtes persuadé de l’efficacité de votre titre, vous pourrait tenter avec cette durée, voir plus long, mais au risque que la radio coupe votre titre en plein milieu ce qui n’est pas forcément du goût des auteurs et des compositeurs.

2. Une structure respectée

Encore une fois, il est bien connu que l’auditeur d’aujourd’hui est de plus en plus exigeant, devient de moins en moins fan à long terme, et demande de jour en jour toujours plus de morceaux novateurs.

Mais la règle première pour répondre à son exigence et de lui configurer un morceau qu’il pourra retenir à la première écoute. Pour cela, il est préférable de respecter une certaine structure s’il on veut pouvoir espérer passer en radio. Cette structure est basique mais elle fonctionne :

  • Intro + Couplet (le tout n’excédant pas 45 secondes à 1 minute max)

  • Pre ref/ Refrain

  • Couplet (en général plus court que le premier)

  • Pre ref/ Refrain

  • Pont (instrumental ou chanté)

  • Refrain

  • Outro (fin instrumentale)

En d’autre thermes : A B A’ B C B

Effectivement, cette structure assez mathématique est presque antiartistique mais malheureusement, que l’on aime cette règle ou pas, il s’agit là d’un principe fondamental pour pouvoir obtenir un titre efficace pour l’auditeur.

Pour des questions de modernité certaines parties de la chanson varient en fonction de l’époque : par exemple, les ponts de nos jours sont de plus en plus instrumentaux et de moins en moins chantés.

De même, comparé au style chansons françaises et internationales des années 90 ou 2000, il n’est plus de notre temps de faire des modulations (changements de tonalités au dernier refrain).

Il peut y avoir des exceptions mais si vous écoutez bien les titres qui passent en radio vous verrez que globalement chaque titre possède cette structure incontournable.

3. Un thème ou « Gimmick » fédérateur

Nous l’avons bien expérimenté entre 2016 et 2017 avec les titres qui ont marqué nos étés. Les voix pitchées ont donné une nouvelle couleur à nos refrains. La plupart de nos refrains n’étaient plus chantés comme avant, mais possédaient un thème instrumental qui reflétait une innovation dans le monde de la musique.

Autrement dit, si vous voulez proposer une chanson novatrice il vous faut décrocher un thème musical « ou gimmick » qui en jette. Pour cela, deux aspects sont à prendre en compte :

  • Le sont choisis pour votre thème. Les voix pitchées vivent désormais leurs derniers instants. Le compositeur avant-gardiste de 2017/18 sera celui qui trouvera un nouveau son pour ses refrains.

  • Le thème en lui-même : aujourd’hui, un morceau peut avoir des couplets plus libres en création, plus complexes ou a contrario moins intéressants mais il faut à tout prix que son refrain (et notamment son thème) soit le plus fédérateur possible. Cela veut dire une mélodie facile, efficace, logique, et avant-gardiste.


4. Un titre en français ou anglais ?

Cela dépend clairement du style de votre morceau et de la radio sur laquelle vous fixez vos objectifs. Si vous comptez passer sur NRJ ou Virgin radio ou tout autres radios au son pop / rock / electro, alors il existe un quota imposé par le CSA à respecter de mots en français pour pouvoir passer parmi les artistes français et avoir ainsi plus de chances de passer. Des organismes spécialisés (Yacast par exemple) vous délivres des attestations de quotas francophones qui prouvent que votre morceau possèdent un texte majoritairement en langue française.


Si vous faites votre morceau intégralement en anglais vous risquez de vous retrouver dans la catégorie des artistes internationaux et dans ces cas-là vous vous retrouverez en concurrence avec Rihanna ou Sia ou d’autres artistes qui ont autrement plus de réputation que vous et qui par définition passeront avant vous.

Cependant, ce quota peu largement être respecté si vous ne faites que les couplets en français. Ce que recherchent les radios nationales aujourd’hui : pour avoir un aspect plus efficace et fédérateur, elles préfèrent le refrain en anglais et les couplets en français. Vous pouvez bien évidemment toujours faire votre morceau intégralement en français à partir du moment où les sonorités de votre refrain sont bien choisies.

Il n’existe pas que ces radios dans l’univers de l’industrie musicale. Votre titre aura toutes ses chances de passer avec un texte intégralement en français si vous vous dirigez vers un style RAP ou latino, ou encore si vous visez des radios orientées plus chanson française comme RFM ou chérie FM et bien d’autres.

Mais ne négligez pas cette étape car le choix de vos mots peut être crucial pour définir le type de radio vers laquelle vous vous dirigez notamment si vous vous adressez à un attaché de presse radio pour votre développement, qui vous dira tout de suite si le style de votre morceau et le texte peut correspondre à l’univers de la radio.

5. Votre clip vous différenciera

C’est là où vous pouvez vous exprimer artistiquement parlant. Votre clip dois vous correspondre au maximum et doit être le plus original possible. Puisse que vous êtes assez restreint sur le format de votre morceau, faites-vous plaisir dans votre attitude est dans votre concept visuel ; c’est aussi cela qui rendra votre univers attrayant original et donc attirant pour l’auditeur et pour vos futurs fans.

Il faut savoir que les radios de nos jours vont piocher parmi les artistes qui fonctionnent le mieux sur YouTube. Et donc, par définition, si vous voulez vous différencier parmi les nombreux artistes présents sur YouTube, vous devez opter pour un clip au concept novateur. Ainsi, malgré un titre qui vous ressemble certes, mais avec certaines règles, vous pouvez sortir du lot et optimiser vos chances de passer en radio grâce à votre différence visuelle.

Pas besoin d’avoir un budget démentiel, il suffit simplement de trouver une bonne idée : cela peut être dans l’angle de vue, dans la chorégraphie, dans le scénario, dans le look…

Un exemple d’une chanson qui a fait la différence et par sa qualité et par la bonne idée de son clip :

Gotye – somebody that I used to know :


Vous avez désormais les clés pour réaliser un morceau au format « radio Edit ». Il ne s’agit pas d’une garantie bien sûr, la composition reste le maître mot pour vous faire remarquer et le facteur chance restera toujours entier. Mais ces quelques lignes vous permettront assurément d’avoir les outils pour réaliser un titre avec tout son potentiel d’efficacité.

À bientôt pour de nouveaux articles sur CMC studio !

#radio #radioedit #formatradio #titreradioedit

  • w-facebook
  • shape-vimeo-invert.png
  • Twitter Clean

NOS SERVICES

MAIS ENCORE

  • Gris Icône Instagram
  • Gris Facebook Icône
  • Gris Icône YouTube
  • Gris Twitter Icon
  • Gris SoundCloud Icône

RECHERCHEZ

Copyright © 2016 CMC Studio | Paris |  Studio d'enregistrement | Création Musicale & Communication |         | 

TransparentBlanc.png

31 rue Nungesser et Coli, 92310 Sevres |

  • Gris Icône Instagram
  • Gris Facebook Icône
  • Gris Icône YouTube
  • Gris Twitter Icon
  • Gris SoundCloud Icône