• Christel Engström

Coup de coeur Groover : « LA TÊTE EN L’AIR » de 8821

Il est des temps qui nous amène à vouloir du beau, du frais, du pétillant ! Alors en cette période troublée, rien de mieux que les Frizzy Pazzy (petits chewing gum des années 80 qui claquent dans la bouche) pour mettre un peu de surprise dans le quotidien. Voilà justement ce que vise le single « LA TÊTE EN L’AIR » de 8821. Écrite un peu avant le confinement, le monde nous donnait déjà envie de claquer la porte.



8821 sort « la tête en l’air », dans un style coloré et efficace pour nous amener à voyager au cœur d’une belle histoire d’amour, voire nous interroger sur notre façon d’être. D’ailleurs quelle belle période pour ce genre de questionnements.

C’est la première sortie officielle de 8821, qui habituellement place ses compositions dans un registre plus intimiste. A l’occasion du confinement il se décide à passer le cap pour sortir la tête en l’air, quand bien même fut elle masquée. Comme le disait Voltaire « j’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé »

Frédéric, qui choisit 8821 pour pseudonyme en référence à sa date de naissance, écrit et compose ses chansons, toujours. C’est pour lui la seule façon de faire passer son message, une sorte de relais qui annihile les blocages, la convenance, la pudeur, et lui permet de se livrer, corps et âme, entre ses notes qui raisonnent et ses mots qui parlent. Il s’associe parfaitement à l’idée que la musique est un bruit qui pense.

La tête en l’air est un regard léger et pétillant sur des choses simples ; l’oisiveté, le partage et l’amour. Une douche récréative qui ne dépend que de notre regard face au monde, et de ce que l’on en fait. Lâcher ce qui nous oblige dans un contexte tendu depuis quelques temps. Quoi de mieux que l’amour pour renverser les montagnes, les habitudes ? L’histoire est donc une histoire d’amour qui mets le temps entre parenthèse, qui nous sort du quotidien pour offrir un peu de hauteur de vue. Une invitation au voyage, que l’on peut vivre comme un une rencontre qui unit les cœurs ou comme un challenge philosophique.




Le refrain de la tête l’air est singulier, il réside dans l’idée d’avancer tête haute, et de ne pas se contenter de l’ordinaire, du quotidien, surtout s’il est pesant. Et le meilleur moyen pour réponde à cette l’injonction d’alle la tête en l’air, tourner le dos à l’ordinaire, c’était un « pa da da pa ». Oui, c’est la première chose qui est venu lors de la création du titre, une habitude lorsque les paroles n’existent pas encore. C’était parfait, il dit tout sans un mots. C’est un rythme, une intention, et la couleur de nos voix. C’est un refrain qui contamine à la bonne humeur, un refrain pour égayer les neurones. C’est le lieu de rendez de tous les auditeurs de cette chanson.

La tête en l’air née de la collaboration de Frédéric CONTOU-CARRERE (8821) et Emilien BUFFA (studio Soluson) . Après un bref contact téléphonique, sans même se voir, ils décident de la produire.

Le plus incroyable, c’est la facilité avec laquelle tout s’est enchainé, et les arrangements d’émilien BUFFA ont su séduire 8821.

Dans ce contexte jamais vu, tout était géré à distance. Les enregistrements, les choix de micros, les corrections. Avec quelques moments assez drôles ou comment faire un studio d’enregistrement dans sa chambre avec les matelas trouvés dans la maison pour calfeutrer la pièce !



Très vite, la question du support visuel se pose et le confinement ne permet pas toutes les libertés. C’est pourquoi un pari fou a été lancé : « et si ma fille de 15 ans amandine pouvait nous faire quelques dessins pour illustrer les paroles avec un regard d’adolescente ?

« En voyant les premiers essais sur l’iPad, le moment vient de s’interroger sur une animation simplifiée… Oui, on fonce ! Le choix se porte sur un dessin d’animation naïf et saccadé

Avec pas moins de 6 images par seconde. Elle réalisera pour le clip pas moins de 1300 dessins.

Elle a une entière liberté éditoriale, dans le choix des couleurs et dans la façon d’interpréter les mots de la chanson. Ce clip, c’est sa vision.

Le plaisir était de voir scène après scène, l’histoire se dessiner.

Une expérience fabuleuse, entre un père qui crée son morceau et sa fille qui le mets en lumière. Une réunion de famille autour du bonheur, alors rien de mieux que de chercher à partager cela.

Ce voyage proposé par 8821 est le premier mais déjà il prévoit de nous amener visiter bien d’autres endroits. C’est pourquoi d’autres titres sont déjà prêts et seront préparés en studio courant 2020. 8821 et le studio Soluson vont enfin se rencontrer pour de nouveaux enregistrements dès le mois juillet pour « une soirée ordinaire ».


Suivez 8821

Facebook https://www.facebook.com/8821music/

Instagram https://www.instagram.com/8821music/

Spotify (le profil sera présent des le 15 juin)

Youtube https://www.youtube.com/8821music

#8821 #la #tete #en #lair #single #compositeur #chanteur #confinement #auteur

  • w-facebook
  • shape-vimeo-invert.png
  • Twitter Clean

NOS SERVICES

MAIS ENCORE

RECHERCHEZ

W82BWAZe.png
  • Gris Icône Instagram
  • Gris Facebook Icône
  • Gris Icône YouTube
  • Gris Twitter Icon
  • Gris SoundCloud Icône

Copyright © 2016 CMC Studio | Paris |  Studio d'enregistrement | Création Musicale & Communication |         | 

LOGO%20VZP_page-0001_edited.jpg
TransparentBlanc.png

31 rue Nungesser et Coli, 92310 Sevres |

  • Gris Icône Instagram
  • Gris Facebook Icône
  • Gris Icône YouTube
  • Gris Twitter Icon
  • Gris SoundCloud Icône