• Céline Magnano

Comment trouver et signer avec un producteur de musique ?

Mis à jour : juil. 26





Tout d'abord, qu'est-ce qu'un producteur de musique ?

Le producteur de musique prend à sa charge le financement de la production d'un disque (enregistrement, identité visuelle). Il est ainsi propriétaire des « bandes » et se rémunère grâce aux recettes de leur exploitation (vente, diffusion, etc.).

Le producteur peut être un label discographique qui prend donc également en charge l'édition et la distribution des enregistrements. Typiquement, les responsabilités qui lui sont attribuées sont :

  • La recherche, l'encouragement et le développement de nouveaux artistes

En effet, il est dur de rester impartial quand on parle de sa propre musique. Avoir un producteur à vos côtés permet de mieux comprendre comment votre audience cernera votre musique ainsi que son potentiel commercial dans votre genre musical.

  • L'organisation de l'enregistrement, du marketing et de la promotion

Vous n'avez plus qu'à vous concentrer sur votre musique. Réaliser un enregistrement est une tâche compliquée et avec de nombreux facteurs internes et externes à prendre en compte. Le producteur de musique prendra tout cela en charge lors de la production de votre album (production, calendrier, équipe, contacts, budget, etc.) afin de vous laisser un maximum de liberté artistique.

  • L'établissement de contrats avec les tiers (musiciens, réalisateur artistique, éditeur...).

A lire aussi : COMMENT CHOISIR LE BON LABEL POUR VOTRE MUSIQUE ?

https://www.cmc-studio.fr/post/comment-choisir-le-bon-label-pour-votre-musique


Exemple : Valéry Zeitoun On se souvient de Valéry Zeitoun qui s'est fait connaître du grand public en participant à la 2ème saison de l'émission Popstars*, diffusée en 2002 par la chaîne française M6. Aussi, il dirigea le label AZ, filiale du groupe Universal de 2002 à 2011. *Le label lance un premier casting sur Facebook nommé Je veux signer chez AZ. Deux candidats en sont sortis victorieux : Victor Le Douarec et Mélissa Nkonda.

Comment trouver un producteur  de musique ?

Pour commencer, petit récap., être signé par un producteur, que ce soit un label, une maison de disques, voire une major, signifie qu’en tant qu’artiste-interprète vous signez un contrat d'enregistrement exclusif (dit contrat d'artiste) avec un producteur phonographique qui prendra à sa charge les frais de production et assurera, directement ou indirectement, la distribution des enregistrements.

Il s'agit donc pour l'artiste de se faire connaître auprès des producteurs. Le plus simple est de leur envoyer les maquettes des enregistrements réalisés, un dossier de présentation, de les inviter aux concerts et de leur faire visiter votre site Internet ! Comme pour démarcher les tourneurs ou les managers, il faut savoir être au bon endroit au bon moment. Beaucoup de producteurs/directeurs artistiques sont présents sur les tremplins, concours et scènes ouvertes locaux et nationaux. D’autres interviennent en conseil auprès des pépinières ou des résidences d’artistes. Ce sont autant d'occasions qu'ils entendent votre musique. www.irma.asso.fr Conseil + : Prenez le temps de parfaire vos enregistrements et démarchez les labels dont la ligne éditoriale correspond à votre musique. Et surtout pensez à laisser vos coordonnées quand vous avez une touche et maintenez discrètement le contact. Etape par étape

  1. Ayez un projet musical fort et cohérent

  2. Construisez une fanbase et une présence solide

  3. Mettez-vous à la place du label de musique

  4. Sélectionnez vos cibles

  5. Infiltrez le label

  6. Envoyez votre musique

Ayez un projet musical fort et cohérent Le plus tôt possible, faites-en sorte d'enregistrer une démo professionnelle à envoyer à l'avenir aux programmateurs, aux journalistes ainsi qu'aux labels. Astuce : Le meilleur moyen pour savoir si votre musique est prête est de demander l'avis de personnes qui ne sont pas proches de vous et qui connaissent un minimum l’industrie. Dans ce cas, si plusieurs personnes pointent du doigt un même problème, il faudra le résoudre pour avancer. Construisez une fanbase et une présence solide Astuces : 

  • Construisez votre fan-base locale en jouant régulièrement des concerts dans votre ville et votre région

  • Bâtissez votre réseau et faites la première partie d'autres groupes similaires au vôtre

  • Créez une présence solide sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram au moins) et utilisez YouTube à votre avantage afin d'atteindre de nouveaux fans

  • N'oubliez pas de créer votre site Internet d'artiste et votre liste d'email

  • Ne négligez pas votre aspect visuel : photographies, logo, identité visuelle, etc...

  • Comprenez bien l'aspect commercial de ce métier et commencez à monétiser votre projet à travers la vente de musique et de merchandising (t-shirts par exemple)

En effet, une fois le projet assez développé, vous pourrez partir en tournée, participer à des festivals, des tremplins ainsi que gagner de la visibilité auprès des médias traditionnels (presse, radio, TV). Mettez-vous à la place du label de musique Un label de musique est un business comme un autre En effet, le label à des coûts fixes et variables, cherche à générer du profit (et donc une marge sur votre projet) et doit parfois prendre des décisions difficiles pour assurer sa survie Ainsi, la première chose que les labels de musique recherchent sont des artistes avec un potentiel économique certain et fort, qui peuvent apporter une véritable valeur ajoutée avec un répertoire intéressant, une bonne connaissance de l'industrie et du marketing musical, une fan-base massive, un investissement individuel important, une relation fan-artiste profonde, etc... A retenir ! Ce que les labels de musique recherchent vraiment, ce sont des projets musicaux capables de générer beaucoup d'attention (“buzz”) afin de sortir du lot. Les labels d'aujourd'hui n'ont plus le temps ni les moyens de développer un artiste ou un groupe en interne. Il faut donc que ceux-ci construisent tout d'abord leur carrière en indépendant, tel que de véritables "musicpreneurs". Sélectionnez vos cibles En effet, il est nécessaire de trier les labels avec lesquels vous voudriez travailler, en consultant leur catalogue pour déterminer si certains groupes similaires au vôtre y sont présents  Afin de cibler la personne du label à même de vous aider et d’influencer votre démarche, n'hésitez pas à utiliser les fonctionnalités de Facebook, Twitter, Google ou LinkedIn... Infiltrez le label Afin de passer avec succès cette étape difficile, il faut être déterminé et très pointilleux. En effet, les employés du label sont bien plus enclins à écouter et promouvoir la musique reçue depuis leur propre réseau, plutôt que des démos avec lesquelles ils ne sont pas familiers. En ce sens, il est important de créer une proximité avec les employés en montrant votre bonne volonté, en interagissant avec eux sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram) ou par email et en créant un dialogue. Astuce : N’allez pas d'aller trop vite en besogne, et surtout ne spammez pas ces personnes. En effet, il est nécessaire de prendre quelques semaines, au moins, pour construire une vraie relation avant de tenter votre chance. Attention ! Envoyez des emails qui exprime votre appréciation pour le label. En effet, il serait totalement rédhibitoire de ne chercher qu'à vendre votre groupe. Conclusion : Il s'agit de créer des liens amicaux et sincères en étant honnête et cohérent afin que votre démarche ne soit pas perçu comme étant purement intéressée. Envoyez votre musique

  • Envoyez seulement de la musique 100 % originale qui n’est pas déjà publiée quelque part d’autre

  • Privilégier la qualité plutôt que la quantité : envoyez vos trois meilleurs titres au maximum

  • Envoyer un message personnalisé afin de ne pas apparaître comme un spammeur

  • Choisissez le bon format audio : éviter les formats lourds et préférez un simple MP3 en 320 kb/s

  • Remplissez la métadata de vos titres (tags ID3) : donnez toutes les informations sur vos chansons (titre, artiste, année, etc.) afin de faciliter la recherche.

  • N'envoyez jamais de pièces jointes : il est préférable d'envoyer un lien vers une plateforme streaming en privé (Soundcloud, Youtube ou votre site) et un lien de téléchargement (Dropbox, Google Drive ou votre site)

  • Ajoutez votre dossier de presse électronique

  • Envoyez le mail à l’employé qui vous connaît le mieux ou au pire à l'adresse généraliste du label

  • Allez à l'essentiel dans votre email : soignez le titre, ajoutez vos liens, envoyez le message à un seul destinataire à la fois, tenez un appel à l'action simple et efficace

  • Relancez la personne si vous n'avez pas reçu de réponse dans la semaine et répétez cela pendant 2 à 3 semaines. Au-delà il est nécessaire d’essayer avec un autre label

Source : https://fr.wikipedia.org & https://marketingmusical.fr

#producteur #signer #label #maison #de #disque #musique


Christel Engström

  • w-facebook
  • shape-vimeo-invert.png
  • Twitter Clean

NOS SERVICES

MAIS ENCORE

RECHERCHEZ

  • Gris Icône Instagram
  • Gris Facebook Icône
  • Gris Icône YouTube
  • Gris Twitter Icon
  • Gris SoundCloud Icône

Copyright © 2016 CMC Studio | Paris |  Studio d'enregistrement | Création Musicale & Communication |         | 

TransparentBlanc.png

31 rue Nungesser et Coli, 92310 Sevres |

  • Gris Icône Instagram
  • Gris Facebook Icône
  • Gris Icône YouTube
  • Gris Twitter Icon
  • Gris SoundCloud Icône